Transport et exploration

Exploration Microtech: recherche de ressources

Equipage: Jim Portoss [AEGIR] , Yena [LLDEA]

Système: STANTON–planète: MICROTECH–Prairie INGAllS

Janvier 2950:

J’attends avec impatience l’arrivée de mon Carrack. Il parait qu’il est encore en réparation dans le système Vega sur Selene. Vu le problème de mains d’oeuvre en raison de la menace Vanduul, j’espère que j’aurai mon vaisseau le mois prochain. En attendant, J’ai emprunté sur le dos de la corpo un vieux Connie Aquila. Il va falloir que je m’entraîne pour que l’exploration soit lucrative pour notre corporation. Rien de mieux que ce vieux rafiot. L’acquisition d’un Ursa est nécessaire. Bon ça va je vais pas encore demander des crédits à mon père. Il a déjà des soucis avec ses anciens contrats miteux. Encore un peu et je vais devoir lui amener des oranges sur Klescher sur Aberdeen…

J’ai eu un petit contrat de Gallete family farms. Ils cherchent des ingrédients à la con qu’on ne trouve pas sur Stanton. Mais en fait j’ai rencontré un ancien rencard qui m’a ….gentiment donné une piste. Des scientifiques de Microtech auraient planter des spécimens de ce type là bas.

Portoss le pote d’AEGIR était disponible avec son veau :le constellation Andromeda. De Levski on embarque mon Ursa  » Buddy » et on file vers Microtech.

Directement vers les prairies d’Ingalls . On a pas cherché longtemps avant de trouver tous les champs de fleurs qu’il fallait.

Nous sommes allés vers les montagnes pour voir les limites de ses prairies tant convoitées.

En scannant le coin on a détecté des traces de minerais dans les hautes montagnes non loin d’ici. On repart avec le Connie vers la haute montagne non loin d’ici. Le signal semble mener vers le sommet d’un pic enneigé.

Portoss pose le connie au bas d’une montagne avec la tempête qui commence à se lever. Punaise comme on se caille les miches.

Après quelques kilomètres en rover on arrive au sommet. Et voilà la tuile, une roue enfoncée dans la neige et bloquée. Je prends les choses en mains ( Portoss est sympa mais il a deux mains gauches pour la mécanique! 😀 )

Le soleil décline, on repart sans trouver le précieux minerai. On devra revenir. Peut être avec Torme le PDG d’Aegir. il a une belle flotte. Lui c’est pire que moi avec mon Carrack… Soit disant le consortium aurait un IDRIS !! ha ha je demande à voir. A chaque fois il me dit qu’il est dans la chaîne de production..Je pense qu’il mitonne un peu pour me faire mousser…

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.